Le massif de l'Adrar

Les balades de l'Adrar

Vous vivez une véritable aventure à travers un voyage sur-mesure en Mauritanie, au cœur du plateau de l'Adrar.
Depuis les vagues de dunes de l'erg Amatlich et ses somptueuses palmeraies, vous longez la mystérieuse vallée blanche, profonde faille marquant l'entrée dans le plateau de l'Adrar.
Entre dunes et Oasis, ce voyage complet alternant 4X4 et randonnée, permet de découvrir le désert dans ses aspects les plus variés : plateaux tabulaires, falaises abruptes et somptueuses palmeraies, vastes paysages dunaires de l'erg Amatlich et de l'erg Ouarane, sans oublier les anciennes cités caravanières de Chinguetti et Ouadane…
Une approche de la région où le contact avec les nomades est privilégié.

Votre voyage

  • Visite des villes saintes de Ouadane et Chinguetti
  • Véritable concentré des paysages du Sahara : dunes, reg, montagnes, oasis et palmeraies
  • Vous voyagez avec l'équipe formée par Laurent Girard (créateur de Sous l'Acacia) lorsqu'entre 1999 et 2007, il organisait et guidait des treks et randonnées chamelières pour des agences françaises, assurait la logistique du Paris - Dakar dans ses étapes mauritaniennes.
Pays
Mauritanie
Région
Le massif de l'Adrar
Durée :
8 jours
Budget :
À partir de 645 € / pers.
Anne-Valérie Maman
Voyage organisé par Anne-Valérie Maman

Itinéraire

    • Paris - Atar - Tergit

    Jour 1

    Paris - Atar - Tergit

    Bivouac - Sous tente

    Départ de Paris pour Atar par vol charter. Accueil à l'aéroport et départ immédiat en 4x4 ou en mini-bus privé vers les contreforts sud de l'Adrar et l'oasis de Tergit. Installation du bivouac dans les dunes et balade dans l’une des plus belles oasis de l’Adrar. Nuit en bivouac.
    2h de marche / découverte

    • Foum Tiziguit - Graret El Fras - Azoueiga

    Jour 2

    Foum Tiziguit - Graret El Fras - Azoueiga

    Bivouac - Sous tente

    Après la traversée de l’erg Malichigdane, la piste grimpe sur la montagne de l’Ibi el Akhdar vers le village de Graret el Fras et redescend sur la palmeraie d’Azoueiga aux pieds des dunes de l'erg Amatlich. Après-midi de randonnée dans les plus grandes dunes de l'erg Amatlich. Nuit en bivouac.
    3 heures de marche/découverte.

    • El Gleitat - Passe de Tifoujar
    • El Gleitat - Passe de Tifoujar

    Jour 3

    El Gleitat - Passe de Tifoujar

    Bivouac - Sous tente

    La matinée sera consacrée à longer l'erg Amatlich, vous traversez beaucoup de palmeraies et même quelques cultures entourées de campements nomades. Vous rejoignez dans un premier temps l'oasis d'El Gleitat puis la passe de Tifoujar où vous installez votre bivouac. En fin d’après midi, découverte à pied de ce très bel endroit. Nuit en bivouac.
    3 heures de marche/découverte.

    • La Vallée Blanche - Toungad - Guelta d'El Berbera
    • La Vallée Blanche - Toungad - Guelta d'El Berbera

    Jour 4

    La Vallée Blanche - Toungad - Guelta d'El Berbera

    Bivouac - Sous tente

    Vous rejoignez à pied l'oued El Abiod, pour récupérer votre véhicule. Vous remontez cet oued aussi nommé la " vallée blanche " pour rejoindre la palmeraie de Toungad, le village de Ouagchodda et enfin la guelta d’El Berbera dissimulée dans un oued profond. Vous installez votre bivouac dans l'oued Tigmagazine, 1km avant El Berbera, accessible uniquement à pied. Nuit en bivouac.
    3 heures de marche / découverte.

    • Zerga - Chinguetti
    • Zerga - Chinguetti
    • Zerga - Chinguetti

    Jour 5

    Zerga - Chinguetti

    Bivouac - Sous tente

    Départ vers la montagne du Zerga. Après une courte ascension de la grande dune, vous profitez d’un panorama inoubliable sur l’erg Ouarane. En début d’après midi, départ en hors piste vers l’ancienne ville sainte de Chinguetti, considérée comme la 7ème ville sainte de l’Islam. Nuit en bivouac.
    2 heures et demi de marche/découverte.

    • Chinguetti - Erg Ouarane - Ouadane
    • Chinguetti - Erg Ouarane - Ouadane

    Jour 6

    Chinguetti - Erg Ouarane - Ouadane

    Bivouac - Sous tente

    Visite de Chinguetti, puis départ hors piste pour l'oasis de Tanouchert, véritable îlot de verdure dans l’océan de dunes de l'erg Ouarane, balade dans les dunes et l'oasis. En fin d’après midi, vous reprenez votre véhicule pour un court transfert en direction de Ouadane. Nuit en bivouac.
    3 heures de marche/découverte.

    • Ouadane - Fort Sagane - Atar
    • Ouadane - Fort Sagane - Atar

    Jour 7

    Ouadane - Fort Sagane - Atar

    Auberge Atar

    Après la visite de la ville de Ouadane, ancienne cité caravanière, départ vers la passe d'Amogjjar. Déjeuner, puis descente à pied vers le Fort Sagane. Retour vers Atar en fin d’après-midi, passage au marché, et installation en auberge. Nuit à l'auberge.
    3 heures de marche/découverte.

    • Atar - France

    Jour 8

    Atar - France

    Transfert à l'aéroport de Atar et envol pour la France.

Hébergements

    • Bivouac - Sous tente
    • Bivouac - Sous tente
    • Bivouac - Sous tente

    Bivouac - Sous tente

    Jours 1, 2, 3, 4, 5, 6

    Vous pouvez dormir et/ou manger sous la tente traditionnelle maure, la khaïma, qui vous protégera du vent comme de la fraîcheur. Cette tente qui s'adapte à la taille du groupe est le point de ralliement du bivouac : elle est installée dès votre arrivée au centre du campement. Mais rien ne vous interdit d'aller dormir dans le creux d'une dune à côté, en toute intimité ! Des matelas mousse de 5 cm d'épaisseur sont également fournis.

    Auberge Atar

    Jour 7

    Nous vous proposons de passer la nuit dans une auberge locale à Atar, vous offrant un confort rudimentaire mais des espaces propres avec sanitaires à disposition.

Période & budget

Période

Le climat de la Mauritanie est chaud et sec. Il n'y a pas de saisons des pluies dans ce pays. Cependant, de rares pluies peuvent survenir à certains endroits. De juin à août, la température moyenne est de 40 °C. À Nouakchott, la période de décembre à mars connait une baisse de température : 29 °C dans la journée et 13 °C durant la nuit.
D’une manière générale, les côtes connaissent une certaine fraîcheur en raison des brises qui y soufflent.
Toute l’année, dans plusieurs régions de la Mauritanie, la température descend en dessous de 0 °C une fois la nuit venue.

  1. janv. 29°C
  2. févr. 31°C
  3. mars 33°C
  4. avr. 34°C
  5. mai °C
  6. juin °C
  7. juil. °C
  8. août °C
  9. sept. °C
  10. oct. 36°C
  11. nov. 34°C
  12. déc. 30°C

Budget

Environ 645 € / pers. Vols internationaux non inclus Demandez un devis et personnalisez ce voyage

Le prix comprend

  • Les nuits en bivouac et auberge à Atar.
  • Les transferts sur place et le transfert des bagages
  • La pension complète sauf les boissons
  • L'eau, nécessitant d'être purifiée avec des pastilles.
  • L'équipe locale de chameliers et cuisinière
  • Guide accompagnateur francophone Mauritanien


Le prix ne comprend pas

  • Les vols internationaux
  • Les boissons
  • Les frais de visa (55€ à l'arrivée)
  • Les pourboires à votre équipe (à votre discrétion)


Informations complémentaires

Vols à partir de 450€
Possibilité de départ à partir de 2 participants avec un supplément de 210€ par personne.
Prix basé sur la participation de 4 personnes.
Durant cette randonnée, vous marchez environ 3 heures par jour. Une bonne condition physique est requise.

Infos pratiques

Liste d'équipements pour votre voyage sur-mesure en Mauritanie.


Vêtements

Liste donnée à titre indicatif

  • 1 chapeau de soleil ou casquette 
  • 1 foulard ou chèche 
  • Sweat-shirts ou chemises manches longues (une petite épaisseur pour les débuts de matinées fraîches) 
  • T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Eviter le coton, très long à sécher, préférer t-shirts manches courtes 
  • 1 veste en fourrure polaire ou pull-over (pour les soirées froides parfois en février)
  • 1 à 2 pantacourts  
  • 1 pantalon de marche plutôt ample et léger 
  • 1 pantalon confortable pour le soir 
  • 1 veste Gore-tex légère 
  • Des sous-vêtements 
  • Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Ne pas prendre des chaussettes doubles anti-ampoules, le sable se glisse entre les deux épaisseurs. Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules, préférer celles à base de Coolmax par exemple. 

Les chaussures 
  • Le terrain rencontré se compose d’étendues sableuses et de zones de cailloux (la proportion variant en fonction des circuits). 
  • Sur les parties caillouteuses, les chaussures de randonnée habituellement utilisées sur les sentiers français ne sont pas indispensables et une paire de chaussures en toile montante (modèle "Ténéré" chez Aigle par exemple) suffit largement. 
  • Pour les personnes aux pieds sûrs et ne souffrant pas de problèmes de chevilles, une paire de chaussures de randonnée basse ou sandales de randonnée type "Keen" peuvent être utiles pour la marche dans le sable. 
  • Une paire de tongs est également utile pour les moments de détente au bivouac.

Divers


  • 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité 
  • 1 gourde (2 litres préférables) 
  • 1 lampe frontale 
  • 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute) 
  • 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent 
  • Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence 
  • Des lingettes humides 
  • 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement  
  • Boules Quies (facultatif) 
  • Papier toilette + 1 briquet (pour le brûler) 
  • Crème solaire + stick à lèvres 
  • Des petits sacs pour vos détritus 
  • Masques de ski junior qui protègent efficacement les yeux du sable. 
  • Les soirs de pleine lune la luminosité est forte. Pour les personnes au sommeil léger, un masque de nuit peut s’avérer utile.

  • Couchage en bivouac- de décembre à mi-février, prévoir un sac de couchage pour une utilisation "confort" de –5°C à +5°C. - fin novembre et de fin février à fin mars, prévoir un sac de couchage pour une utilisation "confort" de +5°C à +15°C. - en octobre, début novembre et avril, prévoir un sac de couchage pour une utilisation "confort" de +20°C. - un drap de sac. 

Pharmacie 


  • Vos médicaments habituels  
  • Médicaments contre la douleur : paracétamol 
  • Anti-inflammatoire comprimés 
  • Anti-inflammatoire pommade 
  • Anti-diarrhéique  
  • Antispasmodique  
  • Antiseptique intestinal 
  • Anti-vomitif 
  • Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement  
  • Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux 
  • Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles) 
  • Biafine 
  • Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large) 
  • Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes + Steristrip Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...) 
  • Pastilles purifiantes pour l’eau (Micropur forte ou Aquatabs)

Le saviez-vous ?

Le Palmier-Dattier


"Le dattier c’est l’aumône d’Allah au pays des pauvres. Les guerriers maures, qui méprisent le travail de la terre, ajoutent qu’il est impie de planter cet arbre divin et que dieu seul peut le faire naître à sa volonté, des noyaux jetés au hasard sur le sable. "
Odette Du Puigaudeau, 1956. 

L'origine du palmier dattier en Mauritanie

L’ Adrar est un véritable sanctuaire de palmier-dattier, la présence de l’arbre est omniprésente et si intimement liée au paysage qu’il est impossible d’imaginer une oasis sans lui. D’origine mésopotamienne le palmier est implanté depuis très longtemps en Mauritanie, en effet Al-Bakri en 1068 en fait  déjà référence dans une description de la ville d’Azougui où il en parle comme la cité aux 200 000 palmiers. Les jeunes plants ainsi que la technique culturale du palmier furent certainement introduits dans la région  par l’intermédiaire des tribus venant d’Egypte et fuyant les guerres. 
Aujourd’hui menacé par la sécheresse le palmier-dattier n’est pourtant pas trop exigeant. Il lui suffit d’une nappe d’eau permanente à 8 ou 10 mètres de profondeur maximum afin que les racines puissent l’atteindre et de beaucoup de soleil pour la tête de l’arbre, ces deux éléments suffisent à sa croissance. En revanche, pendant les cinq premières années le palmier devra être arrosé tous les jours, protégé du vent et des animaux par une haie. Les branches devront être élaguées régulièrement et la première fécondation, vers la sixième année avec le pollen des fleurs mâles se fera manuellement bien que le vent puisse y pouvoir tout aussi aisément. 

Palmier-dattier en Mauritanie @Sous l'Acacia
Palmier-dattier en Mauritanie @Sous l'Acacia

La Guetna

Les Mauritaniens adorent les dattes, et un bon repas ne peut commencer sans un plat de dattes arrosé de crème ou de beurre. Mais l’énorme consommation de dattes commence réellement  avec la grande fête des dattes « la guetna » à partir du mois  de juillet. A cette période toutes les palmeraies de l’Adrar se remplissent des propriétaires et de leur famille, les tikits pour la plupart abandonnés le reste de l’année sont surchargés. Les excédents des grandes palmeraies sont vendus sur pied par régime et par sac. Dans les palmeraies appartenant aux nomades, elles sont écrasées, tassées et conservées sous forme de pâte dans des peaux de chèvres. 
Il est également important de souligner que toutes les parties de l’arbre sont utiles et indispensables pour les habitants du désert. Les troncs servent de solives pour les maison, de piliers ou encore de charpentes pour les puits. Les branchages eux, sont utilisés dans la construction des tikits (huttes) mais aussi pour la réalisation des haies. Les pétioles servent à tisser des cordes très solides. Et les tiges des palmes débitées en longue brindilles entre dans la confection des nattes.

Dattes venant d'un palmier en Mauritanie @Sous l'Acacia
Dattes venant d'un palmier en Mauritanie @Sous l'Acacia

Lors de votre randonnée en Mauritanie, vous traverserez certainement l'une de ces palmeraies aux nombreux palmiers-dattiers.