Hoanib & Skeleton Coast

Expédition en Namibie

Rejoignez nous pour cette expédition unique en Namibie. Au volant de votre propre véhicule équipé et assisté par une équipe de logistique et d'un encadrement francophone, partez à la découverte des paysages désertique du Nord de la Namibie. Du désert du Namib, vous remontez toute la Skeleton coast  le long de l'océan, avant de rejoindre la rivière Kunene à la frontière de l'Angola. De là route vers les terres Himbas de la vallée d'Hartmann perdue au nord du Kaokoland. La grande faune Africaine, et notamment les fameux éléphants du désert, sera également le fil conducteur à travers ces magnifiques paysages de cette région aride. 
Pour ce voyage exceptionnel, il est possible de prévoir 2 jours de plus avant l'expédition pour faire un détour dans le Namib et la région de Sossuvlei et/ou 2 jours de plus à la fin pour visiter le parc d'Etosha - Nous contacter. 

Pour faciliter les départs et regrouper des voyageurs individuels, nous vous proposons un départ à date fixe : 22 Février 2020.
Ce voyage sera également accompagné par Laurent Girard.

Votre voyage

  • - Une expédition exclusive dans une région isolée et peu ouverte au tourisme
  • - La découverte intégrale de la Skeleton Coast
  • - La traversée hors piste des dunes du Namib le long du Kunene
  • - La faune sauvage du Kaokoland et du Damaraland en dehors des parcs dont les éléphants du désert
  • - Les panoramas grandioses du nord-ouest de la Namibie
  • - Accompagnement francophone
  • - Ouvert également aux voyageurs ne souhaitant pas conduire
  • - La liberté de conduire votre véhicule tout terrain loin des sentiers touristiques classiques
  • - Une assistance avec guide francophone et logistique pour vous guider au travers des plus beaux panoramas du pays
Pays
Namibie
Région
Hoanib & Skeleton Coast
Durée :
15 jours
Budget :
À partir de 5 350 € / pers.
Laurent Girard
Voyage organisé par Laurent Girard

Itinéraire

    • Vol Europe - Windhoek

    Jour 1

    Vol Europe - Windhoek

    Départ d'Europe en fin de journée en direction de la Namibie. Vol de nuit.

    • Windhoek

    Jour 2

    Windhoek

    Utopia Boutique Hôtel

    A votre arrivée à l’aéroport international de Windhoek, vous êtes accueilli et partez direct vers votre hôtel. L'aéroport est situé à 45 km du centre ville de la capitale et dès les premiers kilomètres vous retrouvez les paysages typiques de la Namibie. Dans l'après=midi, prise en charge du véhicule, courses pour votre expédition et préparation des voitures pour le lendemain. Dîner tôt en ville et retour à votre hôtel.
    Capitale de la Namibie, Windhoek se trouve au milieu des montagnes, à 1 650 m d’altitude. Les rues sont quadrillées à l’américaine. La vie touristique se concentre dans le centre ville, avec le marché artisanal, les boutiques et les quelques monuments historiques.

    • Windhoek - Swakopmund
    • Windhoek - Swakopmund

    Jour 3

    Windhoek - Swakopmund

    Hotel Pension Rapmund

    Après une bonne nuit réparatrice et un bon petit déjeuner, départ pour une étape de liaison à destination de Swakopmund, petite ville de bord de mer ayant gardé un étonnant cachet germanique. Installation à l'hôtel The Delight. Fin d'après-midi libre à Swakopmund. En fonction de vos envies, vous pouvez flâner dans cette petite ville où éventuellement effectuer un survol des grandes dunes du désert du Namib et de la côte en avion (en option). Dîner en ville.

    • Swakopmund – Terrace Bay
    • Swakopmund – Terrace Bay

    Jour 4

    Swakopmund – Terrace Bay

    Terrace Bay Resort

    Départ matinal de l'expédition à destination du Parc National de la Côte des Squelettes dont le paysage est fortement influencé par le courant du Benguela. Vous entrez dans le parc à Ugabmund et continuez plein nord vers le delta de l'Uniab, une source permanente attire une faune abondante et il n'est pas rare d'observer des oryx et des springboks en grand nombre. Vous arrivez à Terrace Bay, une localité du « bout du monde » où vous vous installez pour la nuit en bungalows. Dîner au restaurant.

    • Deltas de Hoarusib et Khumib
    • Deltas de Hoarusib et Khumib

    Jour 5

    Deltas de Hoarusib et Khumib

    Autotour Namibie

    Vous entrez dans la zone interdite pour vous enfoncer dans les confins de la Skeleton Coast. Vous découvrez les premiers vestiges rongés par le temps et les embruns. Le premier, l'épave d'un bateau qui a sombré en septembre 1971 et les suivants, un tracteur puis un bulldozer abandonné durant la même décennie par des prospecteurs de diamants. Vous approchez de belles dunes qui vous signalent l'embouchure du fleuve Hoarusib, un cours d'eau éphémère que vous remontez. Observation de la faune qui est attirée par l'eau quasi-permanente à cet endroit. Il est possible avec de la chance d'observer les fameux lions du désert qui vivent ici en totale liberté et loin de toute civilisation. C'est dans le secteur de l'Hoarusib ou du Khumib que vous trouvez un lieu pour installer votre bivouac.

    • Sarusa – Cap Fria
    • Sarusa – Cap Fria
    • Sarusa – Cap Fria

    Jour 6

    Sarusa – Cap Fria

    Autotour Namibie

    La matinée est consacrée à la recherche de la faune aux abords des nombreuses sources qui contrastent avec ce milieu hostile et désertique. Cet univers minéral est de temps en temps ponctué par la flore endémique qui subsiste grâce au brouillard côtier. Ce dernier y est relativement fréquent sur le littoral en raison de la différence de température de l'océan et de l'air chaud de l'intérieur des terres. Vous passez une mine abandonnée puis traversez des paysages lunaires d'une rare beauté où les couleurs mauves se mélangent harmonieusement avec des dégradés de blancs, le tout rehaussé par de petites collines volcaniques. On se croirait au milieu d'un décor de science fiction. Vous installez votre bivouac à l'approche de Cape Fria où vivent des dizaines de milliers d'otaries à fourrure du Cap qui ont investi la plage sur plusieurs kilomètres. Vous êtes les acteurs privilégiés de ce spectacle impressionnant et serez peut être récompensés par l'observation de la timide hyène brune.

    • Angra Fria – Embouchure du fleuve Kunene
    • Angra Fria – Embouchure du fleuve Kunene
    • Angra Fria – Embouchure du fleuve Kunene
    • Angra Fria – Embouchure du fleuve Kunene

    Jour 7

    Angra Fria – Embouchure du fleuve Kunene

    Autotour Namibie

    Plein nord, vous passez Angra Fria puis les vestiges du naufrage du Dunedin Star, un navire de commerce qui a sombré le 29 Novembre 1942 avec plus de 100 personnes à bord dont des femmes et des enfants. Son sauvetage fut semé d'embûches et de malchance pour les survivants qui ont été confrontés à des conditions périlleuses dans cet environnement totalement inhospitalier. Au terme de 80 km de plage vous arrivez à l'embouchure du Fleuve Kunene. C'est un grand moment du voyage où les amoureux des grands espaces sauvages seront comblés! Après avoir pris le temps nécessaire d'admirer ce paysage unique en son genre, continuation dans les dunes qui longent le fleuve. Les points de vue du haut des dunes sur le delta sont nombreux. Vous trouvez peu après un lieu de bivouac au cœur de paysages désertiques grandioses.

    • Hartmann Valley – Région du Kaokoland
    • Hartmann Valley – Région du Kaokoland
    • Hartmann Valley – Région du Kaokoland
    • Hartmann Valley – Région du Kaokoland

    Jour 8

    Hartmann Valley – Région du Kaokoland

    Autotour Namibie

    Ce matin, vous remontez les dunes qui vous conduisent dans la vallée de Hartmann. Vous découvrez un paysage sans fin où se mélangent sable ocre et roches stratifiées. Première rencontre avec l'ethnie Himba, peuple de pasteurs semi nomades aux coutumes ancestrales. Les femmes s'enduisent le corps et les cheveux d'un mélange de terre ocre et de graisse, leur donnant un aspect rougeâtre très esthétique. Continuation ensuite par une piste qui descend plein sud dans un environnement de dunes en croissant (barkhanes) fréquentés ici et là par des troupeaux d'oryx et de springboks. En fin d'après midi, vous descendez au travers de paysages désertiques grandioses dans la vallée du Khumib. Nuit en bivouac en plein désert non loin du lit de l'oued.

    • Vers la Hartmann Vallée
    • Vers la Hartmann Vallée
    • Vers la Hartmann Vallée
    • Vers la Hartmann Vallée

    Jour 9

    Vers la Hartmann Vallée

    Autotour Namibie

    Aujourd'hui grande traversée des dunes qui séparent le littoral de la Hartmann Valley sur un peu plus de 40 km. La conduite est technique et les arrêts photos sont nombreux. La sensation d'isolement est indescriptible, les paysages de la vallée du Kunene qui s'écoule entre dunes et roches sont époustouflants. Vous installez votre dernier campement à l'approche de la Hartmann Valley.

    • Hoarusib - Purro
    • Hoarusib - Purro
    • Hoarusib - Purro

    Jour 10

    Hoarusib - Purro

    Autotour Namibie

    Vous continuez votre progression vers le sud, jusqu'au lit de l'Hoarusib et vous remontez de magnifiques gorges (si le cours d'eau est accessible en 4X4) fréquentées par la faune du désert et où il n'est pas rare d'observer des éléphants. Retour à un début de civilisation
    et arrivée à Purros dans le courant de l'après-midi. Installation au très agréable camping de la communauté locale pour la nuit.

    • Sud du Kaokoland – Vallée de l'Hoanib
    • Sud du Kaokoland – Vallée de l'Hoanib
    • Sud du Kaokoland – Vallée de l'Hoanib
    • Sud du Kaokoland – Vallée de l'Hoanib

    Jour 11

    Sud du Kaokoland – Vallée de l'Hoanib

    Autotour Namibie

    Au terme d'un plateau dénudé, vous arrivez dans le lit de la rivière Hoanib. Enserré entre deux parois rocheuses, l'oued offre de beaux paysages où d'immenses arbres centenaires abritent les éléphants du désert. C'est ici que vous aurez l'occasion d'observer les trous que creusent les pachydermes pour s'abreuver. Girafes, oryx, springboks et autruches font partie du paysage de cette vallée, sans oublier les lions du désert que l'on entend parfois rugir la nuit. Installation du bivouac dans un décor sans précédent.
    Les éléphants du désert sont adaptés aux conditions extrêmes du Namib. Ils jouent un rôle très important dans cet écosystème fragile. Ils fréquentent le lit des rivières asséchées en quête de nourriture et d'eau qu'ils trouvent en creusant des trous dans le sable dont un grand nombre d'autres espèces dépendent. Presque disparus dans les années 70 en raison du braconnage, ils sont aujourd'hui estimés à moins de 100 membres.

    • Région du Damaraland – Palmwag Lodge
    • Région du Damaraland – Palmwag Lodge
    • Région du Damaraland – Palmwag Lodge

    Jour 12

    Région du Damaraland – Palmwag Lodge

    Palmwag Lodge

    Vous continuez votre progression à la recherche de la faune et arrivez dans le courant de l'après-midi à Palmwag Lodge, une oasis située sur les bords du lit de la rivière Uniab. Installation dans des chalets confortables pour profiter de quelques heures de détente jusqu'au coucher du soleil. Dîner au restaurant.

    • Palmweg - Windhoek

    Jour 13

    Palmweg - Windhoek

    Utopia Boutique Hôtel

    Le voyage se termine, départ en direction de Windhoek que vous rejoignez dans l'après-midi. Retour des véhicules, installation dans votre guesthouse.
    Pour ceux qui disposent de quelques jours supplémentaires, possibilité de prévoir une extension vers le parc d'Etosha et son fameux "pan". Le parc national d'Etosha est une grande aire protégée de Namibie située à 400 km au nord de la capitale Windhoek et à 125 km au sud de la frontière avec l'Angola. Créée comme réserve de chasse en 1907, à l'ère de la colonisation allemande, elle couvrait à l'origine 93 240 km2. En 1967 elle obtient le statut de parc national, mais dans l'intervalle sa superficie a été réduite à 22 935 km2. Le public n'a accès qu'à un tiers du parc environ, englobant les rives sud du lac salé asséché du pan d'Etosha. Le parc abrite notamment 114 espèces de mammifères et 340 espèces d'oiseaux. Les points d'eaux éclairés la nuit dans les trois camps du parc offrent des spectacles intéressants la nuit.

    • Windhoek

    Jour 14

    Windhoek

    Début de journée libre à Windhoek, pour une petite visite de la capitale. Vous avez la possibilité d'effectuer quelques achats de souvenirs avant de rejoindre l'aéroport pour le vol retour.

    • Arrivée en Europe

    Jour 15

    Arrivée en Europe

    Arrivée en Europe après votre vol de nuit.

Hébergements

    • Utopia Boutique Hôtel
    • Utopia Boutique Hôtel
    • Utopia Boutique Hôtel

    Utopia Boutique Hôtel

    Jours 2, 13

    L'Utopia Boutique Hôtel fait partie de la Fondation Naankuse, un groupement de destinations éco-touristiques dont les revenus participent à la conservation de la culture, du pays et de la faune sauvage de la Namibie. L'hôtel, en partenariat avec la pension Bougain Villa, offre 12 chambres standard, 6 suites de luxe et une suite en self-catering. Il se situe dans le quartier paisible de Klein Windhoek, dans un bel écrin de verdure. La cuisine est raffinée et le fameux petit-déjeuner gourmet namibien est réputé.

    • Hotel Pension Rapmund
    • Hotel Pension Rapmund
    • Hotel Pension Rapmund
    • Hotel Pension Rapmund
    • Hotel Pension Rapmund

    Hotel Pension Rapmund

    Jour 3

    L'hôtel Pension Rapmund situé à Swakopmund est tenu par la famille Rapmund depuis 1968. Il propose des chambres doubles avec tout le confort nécessaire. Vous appréciez le copieux petit déjeuner allemand pris face à la mer et dont la réputation n'est plus à faire ! La plage est seulement à quelques minutes à pied.

    • Terrace Bay Resort
    • Terrace Bay Resort
    • Terrace Bay Resort

    Terrace Bay Resort

    Jour 4

    La station balnéaire est située sur la côte dans un endroit tranquille entouré par les majestueuses dunes du désert du Namib. Terrace Bay Resort appartient à la Namibia Wildlife Resorts. Les chambres doubles sont bien équipées.

    • Autotour Namibie
    • Autotour Namibie
    • Autotour Namibie
    • Autotour Namibie

    Autotour Namibie

    Jours 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11

    Les véhicules 4x4 avec tente sur le toit que vous trouvez en Namibie sont équipés pour vous permettre de camper lors de votre autotour. Toute la vaisselle, un frigo et le nécessaire de cuisine vous permettent d'être autonome. Le matériel de nuit est également fourni. Le soir, les deux tentes sont montées sur le toit du véhicule.

    • Palmwag Lodge
    • Palmwag Lodge
    • Palmwag Lodge
    • Palmwag Lodge

    Palmwag Lodge

    Jour 12

    Palmwag Lodge est situé près de la rivière Uniab dans le nord ouest du Damaraland. Le lodge dispose de chambres bien équipées.

Période & budget

Période

En Namibie, le climat découpe l'année en trois saisons.
Octobre-décembre première partie de l'été, marque une saison intermédiaire, marquée par les premières pluies (décembre) et des températures maximum en forte hausse (40°).
De janvier à mars/avril, les températures sont toujours chaudes avec des pluies orageuses fréquentes mais de plus en plus rares en avril.
De mai à septembre c'est la saison sèche, l'hiver apporte un climat froid et sec mais aussi très lumineux. Les écarts de température sont alors très importants en fonction des régions : de 35° la journée à des températures négatives la nuit.
Sur le littoral, l’influence du courant du Benguela vaut aux quelques villes et bourgades des brumes fréquentes le matin et des températures dignes d’un mois de mars européen : il y fait rarement plus de 18-20°C en journée et le soleil est un bien précieux !
La température de la mer est, elle, toujours basse et dépasse rarement 18°C en été, sauf au nord-ouest du pays (22°C au mieux).

Pour cette expédition, la période choisie est fixée en Janvier ou Février. C'est en effet une période ou le climat est le plus favorable sur la côte pour effectuer ce voyage. Ce sont également les bons mois pour observer les éléphants du désert dans les rivières asséchées. Il fera donc un peu plus chaud dans la partie centrale du pays en redescendant de la rivière Kunene mais tout à fait praticable.

  1. janv. 24°C
  2. févr. 23°C
  3. mars 22°C
  4. avr. 20°C
  5. mai 16°C
  6. juin 14°C
  7. juil. 14°C
  8. août 17°C
  9. sept. 20°C
  10. oct. 22°C
  11. nov. 23°C
  12. déc. 25°C

Budget

Environ 5 350 € / pers. Vols internationaux non inclus Demandez un devis et personnalisez ce voyage

Le prix comprend

Les tarifs sont dégressifs en fonction de l'occupation du véhicule. Le tarif donné est calculé sur la base de 2 personnes par véhicule.
En fonction du nombre de passager (4 au maximum) pour plus de confort et disposer chacun d'une fenêtre ces tarifs sont dégressifs et s'établissent ainsi Pour 3 Passagers par voiture : 4860€ par personne - Pour 4 Passagers par voiture : 4690€ par personne  

- La location d'un véhicule 4x4 équipé et assuré
- Tout le matériel de camping
- Une équipe logistique 
- La nourriture et un cuisinier
- Les frais de carburant
- Les entrés dans le parc et le permit spécial pour la Skeleton Coast
- Les frais de camping
- Les nuits d'hôtel, lodge guesthouse ou chalet comme décrit.
- La pension complète du jour 2 (dîner) au Jour 14 (petit déjeuner)

Le prix ne comprend pas

- Les déjeuners du jour 2 et du jour 14
- Les assurances personnelles
- Les vols entre l'Europe et Windhoek (nous pouvons nous en charger sur simple demande)
- L'eau minérale (l'eau utilisée est de l'eau traité)
- Le carburant du véhicule 

Informations complémentaires

Vous parcourez environ 3 000 kilomètres dont plus de la moitié sur un terrain difficile (sable, plage, dunes et sentiers 4X4).. Les participants conduisent leur véhicule de location Toyota Land-Cruiser ou équivalent.
Un véhicule de logistique tout terrain équipé conduit par un guide francophone connaissant parfaitement le terrain. Radios pour communiquer entre les véhicules. Téléphone satellite (pour les cas d’urgence uniquement).
Si vous n'avez pas envie de conduire votre véhicule, nous pouvons organiser un véhicule conduit par un accompagnateur.

- 5 nuits en lodges confortable le jour 2, 3, 4, 12 & 13 - 1 nuit en camping avec douches et toilettes le jour 10
- 6 nuits en camping sauvage en pleine nature (bivouac) les jour 5, 6, 7, 8, 9& 11
Tentes facile à monter avec matelas confortable et couchage fourni, tables, chaises, réfrigérateur, réserve d’eau potable...

En camping et lors des bivouacs, les repas sont préparés par votre guide à base de produits frais (dans la mesure des possibilités de ravitaillement) et sont servis à table.
- Petit déjeuner continental.
- Pique-nique le midi sous forme de salades composées, charcuterie / viande froide, fromage, fruits...
- Excellente cuisine au barbecue le soir - Nous fournissons du thé et du café. Les boissons de table et d’agrément (y compris l’eau minérale) reste à votre charge.

Infos pratiques

Liste d'équipements pour votre voyage sur-mesure en Namibie



Vêtements 

Liste donnée à titre indicatif

  • Privilégiez des vêtements léger et respirant de couleurs neutres (kaki, taupe, gris, etc), notamment si vous portez des pantalons ou des chemises à manches longues (efficace contre les coups de soleil et les moustiques)
  • Casquette / Chapeau de brousse à bord large : indispensable contre la chaleur et les coups de soleil
  • Bonnet ou bandana polaire et gants en Juillet / Août pour le safari le matin en voiture ouverte 
  • Foulard  T-shirts, chemisesPolos en coton (5 ou 6) 
  • Chemises manches longues (1 ou 2)1 polaire légère ou équivalent (de mi-septembre à mi-juin)
  • 1 polaire chaude ou équivalent (de mi-juin à mi-septembre pendant l’hiver austral)
  • 1 veste chaude (petite doudoune) ou légère en fonction de la saison Veste imperméable pendant la saison des pluies (Début Décembre à Fin Février)
  •  Maillot de bain (piscines dans les lodges ou douche de brousse) 
  • 1 Bermuda ou 1 pantalon transformable 
  • 1 ou 2 pantalons en toile +/- épaisse  en fonction de la saison
  • 1 paire de chaussures de randonnée ou multi-activités (si safari à pied) ou basket 
  • 1 paire de chaussures légères pour le soir ou pendant la saison chaude (espadrille, Tong)
  • Plusieurs paires de chaussettes dont une ou deux paires chaudes (juillet et Août)
  •  Divers Lunette de soleil à haute protection
  • Appareil photo Adaptateur prises type D/M et allume cigare
  • Boules Quies
  • Jumelles Sac de voyage souple 70 à 100 litres Sac à dos 

Pharmacie 

  • Traitement anti-paludique
  • Crème solaire à forte protection pour les lèvres et la peau 
  • Répulsif à moustique pour la peau et les tissus 
  • Médicaments personnels 
  • Aspirine ou doliprane 
  • Anti diarrhéique 
  • Collyre 
  • Rouleau de sparadrap 
  • Bande élastique adhésive de 10cm de large Une boîte de pansement adhésif 
  • Pochettes de désinfectants prêtes à l'emploi 
  • Un antibiotique à large spectre

Le saviez-vous ?

Les himbas


L'histoire des himbas en Namibie

Comme tous les peuples hereros, les éleveurs Himbas font partie du groupe linguistique bantou. Originaires de la région des Grands Lacs, ils traversent le fleuve Kunene, aujourd’hui fleuve frontière entre l’Angola et la Namibie, pour la première fois au seizième siècle. Les éleveurs Ovambos et Namas, déjà installés sur les meilleures terres, ne leur laissent guère le choix : la majorité des Hereros poursuit sa migration jusqu’au centre de la Namibie.
Seul un petit groupe décide de s’installer dans le désert tourmenté du Kaokoland. Pour ces résistants, pendant plusieurs siècles, ce sera la lutte continuelle. Le Kaokoland (en langue herero, « terre lointaine »), vaste région de 50 000 km2, avec ses points d’eau et ses sources disséminées, force les Himbas à opter pour un style de vie semi-nomade entre des campements très dispersés.

Jeunes femmes Himbas @Sous l'Acacia
Jeunes femmes Himbas @Sous l'Acacia

Les himbas en Angola

Au milieu du 19ème siècle, attaqués et dépossédés de leurs troupeaux, les Himbas sont obligés de se replier en Angola. Pour survivre, ils doivent mener une existence de chasseurs-cueilleurs. Rien de plus dégradant, pour un peuple de pasteurs. C’est d’ailleurs de cette époque difficile qu’ils tirent leur nom : les Ngambwe les nomment « Himba », les mendiants.
Par la suite, les Himbas se sont plutôt bien intégrés dans l’économie coloniale portugaise. Ils travaillent comme pisteurs ou chasseurs professionnels, sur les plantations et certains sont même devenus marins. Ils ont aussi été engagés par les portugais comme mercenaires pour lutter contre les « rébellions des natifs ». Avec l’argent gagné lors de leurs expéditions armées, ils ont pu acheter du bétail et reconstituer une partie de leur cheptel.Au début du 20ème siècle la colonisation allemande ensanglante la Namibie. De nouveaux réfugiés rejoignent les Himbas en Angola.

L'arrivée des himbas en Namibie

Ce n’est que dans les années vingt, avec la colonisation sud-africaine, sous la direction du chef de guerre Herero Vita, que les Himbas retraversent le fleuve Kunene pour regagner enfin leurs terres.Pour protéger l’économie des fermiers blancs, le gouvernement sud-africain interdit aux Himbas tout mouvement de bétail hors de leur région, les privant ainsi de leur principal moyen d’échange. Les entraves à la loi sont sévèrement punies. Entourés de zones tampons, les Himbas sont forcés de vivre en quasi autarcie. Et ce, quasiment jusqu’à l’indépendance …

Famille Himba @Sous l'Acacia
Famille Himba @Sous l'Acacia

Les femmes himbas

Traditionnellement les femmes Himbas se teignent la peau en rouge avec un mélange réalisée à base de graisse de vache et de poudre d'ocre rouge. Cet onguent fait partie des critères de beauté féminin et leur permet également de se protéger de l'ardeur du soleil, de la sécheresse de l'air et des insectes. Leurs cheveux sont coiffés en tresses lisses et épaisses, enduites également de la même substance. Les hommes portent eux, après la circoncision une queue de cheval avec le reste du crâne rasé, qu'ils recouvrent après le mariage d'un bonnet en coton qui lui donne une forme effilée en une sorte de crochet très graphique.

La famille Himbas

Les Himbas, hommes et femmes, sont vêtus d’un simple pagne en cuir et se fabriquent des sandales avec des pneus de voitures. Les maisons ont une forme conique et sont fabriquées et réparées uniquement par les femmes avec des branches, de la terre grasse et des excréments de vache mélangés à du sable. Dans une famille, ce sont les enfants de la sœur qui héritent du bétail, alors que les enfants reçoivent le bétail de l'oncle maternel. Seuls le « troupeau sacré » et la responsabilité du feu sacré sont laissés au fils. Le feu ne doit jamais s'éteindre, puisqu'il maintient la relation entre les vivants et les morts.