Notre mag

Voyage envoûtant en Namibie

Afrique / Namibie / Récit de voyage 0
Qui n'a pas rêvé de faire un voyage en Namibie ? La Namibie rime avec nature, grands espaces, animaux, ethnies, peintures rupestres, flore endémique...C'est un pays surprenant et mystérieux.
Connaissez-vous un pays où existe une "plante morte" ayant vécu plus de 1200 ans et où il est possible d'apercevoir sur des plages des otaries et des antilopes ?

Le climat pour un voyage en Namibie

La première chose pour comprendre le climat c’est de savoir que les saisons sont inversées par rapport à l’Europe. Dans l’hémisphère sud, l’été commence en octobre et l’hiver en mai !
La Namibie est un grand pays qui s'étire le long de l'océan Atlantique et le climat varie suivant les régions.

Brouillard dans le désert du Namib @Sous l'Acacia
Brouillard dans le désert du Namib @Sous l'Acacia

A priori,  il est possible de voyager en Namibie toute l’année,  mais on doit distinguer 3 périodes et éviter les grosses chaleurs dans certaines régions :
  • L’été : d’octobre à février, fortes chaleurs sur tout le pays à l’exception de la région de Windhoek plus en altitude
  • La saison des pluies : elles suivent l’été et commencent dès janvier jusqu’en avril. Ce n'est pas une saison idéale pour voyager en Namibie car certaines pistes sont coupées. En février / mars en fonction des pluies c'est en revanche l'occasion de voir le pan d'Etosha rempli d'eau, mais les animaux sont plus dispersés. 
  • L’hiver austral : de mai à septembre, il est moins virulent qu’en Europe, les températures dans la journées vont de 15° à 20°, les nuits peuvent être fraîches voire froides. C'est la meilleure période pour voyager en Namibie. Le mois d'octobre est également un mois de transition intéressant. 

Welwitschia @Sous l'Acacia
Welwitschia, plante endémique de Namibie @Sous l'Acacia

Chaque région a aussi ses particularités :
  • Le long de la côte atlantique, la côte est balayée par les vents. C’est aussi dans ces régions désertiques qu’il fait le plus chaud. Des tempêtes de sable peuvent se lever régulièrement. Sur une petite largeur de la côte (10/20kms) des bancs de brouillard se forment régulièrement, c'est le contraste entre les températures chaudes de la terre et le courant froid du Benguela qui refroidit l'océan.
  • Le plateau central : on monte vite en altitude sans s’en rendre compte. En général, les étés sont plutôt chaud entre 17° et 40° mais surtout humides. Les hivers modérés. Il faut savoir que toute l’année, les écarts de température entre le jour et la nuit sont importants. Les gelées nocturnes ne sont pas rares en hiver. L’air est sec et poussiéreux seulement l’été. 

Quand voyager en Namibie ?

Pour une météo clémente, il faut éviter les pluies de décembre à février, le reste de l’année est agréable pour voyager en Namibie.

Pour voir des animaux pendant votre safari en Namibie, la meilleure saison est l’hiver austral. Les températures ne sont pas trop chaudes, les animaux restent actifs dans la journée et ils se rassemblent aux points d’eau devenus moins nombreux. C’est aussi la période où les voyageurs affluent. Si vous souhaitez éviter la foule, nous vous conseillons de fin avril à la mi juin ou de mi-septembre à début novembre avant les chaleurs accablantes. 

5 lieux  à ne pas manquer lors de votre voyage en Namibie


Le parc d’Etosha

Le parc d’Etosha est un incontournable pendant votre voyage en Namibie. C’est un lieu unique en Afrique. Sa particularité, c’est un lac salé asséché si grand qu’il peut être aperçu de l’espace. Il est appelé le pan d’Etosha.
Ce parc abrite 114 espèces de mammifères et 340 espèces d’oiseaux.
Les plus nombreux sont les éléphants et les zèbres. On y trouve aussi en nombre important des lions, des léopards, des guépards, des hyènes tachetées ainsi que des rhinocéros, des springboks, des gnous bleus, des koudous…
En revanche, par manque d’eau, il n’y a pas de buffles, d’hippopotames, de crocodiles et de singes.
A la fin de la saison des pluies quand le pan est rempli d'eau le spectacle est surprenant.

Sur le pan d'Etosha @Sous l'Acacia
Sur le pan d'Etosha @Sous l'Acacia

L’entrée dans le parc d’Etosha se fait en voiture par plusieurs portes : Anderson gate au sud ouest depuis Outjo est la plus connue, Von Lindequist gate à l’est vers Tsumeb, Galton gate à l’ouest et King Nehale Lya Mpingana gate au nord. Les horaires du parc changent chaque semaine : on y accède entre le lever et le coucher du soleil.
Dans l’enceinte du parc d’Etosha, plusieurs campements accueillent les visiteurs : Okaukuejo, Namutoni, Halali, Onkoshi, Dolomite et Olifantrus. Okaukeujo est le camp principal, un grand plan d’eau aménagé au milieu du camp permet une bonne observation des animaux.
Ce jour-là en fin de matinée, environ 400 animaux dont des zèbres, oryx, springboks se chamaillent pour boire, le spectacle est grandiose.

Au point d'eau au camp d'Okakuejo @Sous l'Acacia
Au point d'eau au camp d'Okakuejo @Sous l'Acacia
Ce camp tout comme Namutoni et Halali, possède un point d’eau éclairé la nuit. Ce point d’eau est accessible par un petit chemin, il est sécurisé. Ces plans d’eau sont fréquentés par de nombreuses espèces. L’ambiance nocturne est particulière et que l’on soit petit ou grand, c’est toujours magique et impressionnant. En ce début de soirée, un rhinocéros boit, c’est une femelle qui appelle son petit par un miaulement, ce dernier caché pas loin se précipite à l’appel de sa mère. Puis, sans aucun bruit c’est plusieurs éléphants qui arrivent. Rhino et éléphants cohabitent pour boire. Une hyène tachetée sort des buissons, un jeune éléphant la charge. Elle rebrousse chemin, elle devra attendre son tour. C’est un manège permanent autour du point d’eau sous un ciel étoilé de milles feux.

Le désert du Namib

Le désert du Namib est un désert côtier. Ses dunes longent l’océan Atlantique. Il est considéré comme le plus vieux désert du monde datant sans doute de 80 millions d’années. C’est là aussi qu’on trouve les dunes les plus hautes du monde, plus de 300m pour certaines d'entre elles. C’est une étape incontournable pour votre voyage en Namibie. Ce désert est facilement accessible depuis Sesriem.

Oryx dans les dunes orangées du Namib @Sous l'Acacia
Oryx dans les dunes orangées du Namib @Sous l'Acacia
Direction Sossusvlei, le site le plus visité et qui vaut le détour. Vous grimpez sur une dune et vous avez une vue sur deux pans dont le célèbre Deadvlei, la photo bien connue des arbres morts sur le pan.

Arbres morts @Sous l'Acacia
Arbres morts  de Deadvlei @Sous l'Acacia
Le Deadvlei est un marais argileux asséché entouré de dunes. A une époque, il y a eu de l’eau mais les dunes ont bougé bloquant ainsi son arrivée. Les acacias morts depuis 900 ans ont été brûlés par le soleil. Ils ne se décomposent pas car il n’y a pas d’humidité. Il n’a pas plu ici depuis 400 ans ! L’endroit est surprenant. Les couleurs magnifiques et changeantes pour les photographes.
Des activités originales peuvent être faites comme le "sandboarding" pour des sensations fortes ou un survol en montgolfière… 

Le Kaokoland

Cet ancien bantoustan autonome, réintégré à la Namibie en 1989, est situé dans le Nord-Ouest du pays. C'est la dernière grande contrée vierge d'Afrique. Il a toujours été la terre ancestrale des Himbas et des Hereros, dont les traditions sont bien présentes. Le mode de vie n’a pas changé et vous croisez des villages traditionnels, des femmes Himbas… Cette région est très authentique à condition d’éviter les circuits moins authentiques qui vous mènent à des mises en scène des tribus.

Femme Himba et Femme Herrero dans la rue @Sous l'Acacia
Femme Himba et Femme Herero dans la rue @Sous l'Acacia

Jeunes Himbas dans un camp @Sous l'Acacia
Jeunes Himbas dans un camp @Sous l'Acacia

Au nord, la rivière Kunene sert de frontière avec l'Angola. Le Kunene se déploie et se précipite à travers 500m de chenaux parallèle dont le dénivelé atteint 60m sur une distance de 1,5km. Les chutes d'Epupa sont encore plus impressionnantes en avril et mai lorsque le débit du fleuve est à son maximum. En amont, les bassins naturels  constituent de merveilleux jacuzzis naturels !

Les chutes d'Epupa @Sous l'Acacia
Les chutes d'Epupa @Sous l'Acacia

Le Kaokoland permet aussi de faire des randonnées en Namibie notamment dans le défilé de Khowarib pour observer les animaux de la région. On part aussi avec les guides sur la trace des derniers éléphants du désert dans la région de la rivière Hoanib. Les animaux ont dû s'adapter à cet environnement aride. L'éléphant déserticole a réussi à survivre dans cet environnement hostile ainsi que le rhinocéros noir. Leur population peu nombreuses sont protégées.

Randonnée dans le Kaokoland @Sous l'Acacia
Randonnée dans le Kaokoland @Sous l'Acacia

Le Désert Rhino Lodge

Un lodge a retenu notre attention dans cette région : le Désert Rhino lodge.

Salon du Désert Rhinon Lodge @Sous l'Acacia
Salon du Désert Rhino Lodge @Sous l'Acacia
Il se situe dans la très grande concession de Palmwag, là où des patrouilles protègent l'une des plus grandes populations libres de rhinocéros noirs. Vous partez avec les rangers  sur les traces des rhinocéros et des éléphants, c'est une expérience unique au plus proche d'une nature sauvage. Vous apprenez à reconnaitre les traces, à sentir leur présence...

Derniers éléphants du Kaokoland @Sous l'Acacia
Derniers éléphants du Kaokoland @Sous l'Acacia
Et le soir, autour du feu de camp , chacun raconte ses histoires de safari sous le ciel étoilé de Namibie.

Swakopmund

Swakopmund est plus connue sous le nom de Swakop. C’est la plus grande ville côtière du pays et la principale station balnéaire pour les Namibiens en vacances. Les origines allemandes de la ville sont très marquées dans les belles bâtisses coloniales allemandes dans toute la ville, créant une ambiance particulière, on ne se croirait pas en Afrique !

Otaries du Cape Cross @Sous l'Acacia
Otaries du Cape Cross @Sous l'Acacia
A 115km au nord de Swakopmund, se trouve le site de Cape Cross. En 1486, les premiers européens à fouler la côte de l’Afrique de l’ouest sont les portugais. Ils érigent une croix de pierre pour marquer le point le plus au sud jamais atteint. En plus d’avoir un intérêt historique, Cape Cross abrite une des plus importantes colonies d’otaries à fourrure du monde. Vous accédez à un spectacle magnifique tant par la vue, mais aussi par l'odeur épouvantable de plus de 100 000 otaries à fourrure qui font leurs besoins dans l'eau de l'océan Atlantique qui est continuellement brassé par les vagues...

Le Fish River Canyon

Le Fish river canyon est une étape géologique incontournable. C’est le second plus grand canyon du monde après le Grand Canyon américain. Il est impressionnant avec ses 160 kilomètres de long, 27 km de large et 550 mètres de profondeur. Plusieurs points sont été aménagés pour admirer la vue. La vue est époustouflante.

Le Fish River Canyon en Namibie @Sous l'Acacia
Le Fish River Canyon en Namibie @Sous l'Acacia
On peut prévoir des randonnées de quelques heures à plusieurs jours afin d’explorer plus en profondeur ce canyon. Si vous choisissez cette idée, il est préférable de le faire pendant l’hiver austral où les températures sont plus clémentes.
On peut aussi préférer un tour en petit avion ou en hélicoptère pour avoir une vue d’ensemble du canyon.
Même si le Fish River canyon est un peu en dehors des autres sites de Namibie, c’est un lieu qui vaut vraiment le détour.  

La Namibie est un pays envoûtant avec des paysages très variés et d'une grande richesse. La faune et la flore parfois endémiques raviront tous les amoureux de la nature.

Vous êtes tentés ? Contactez-nous pour monter votre voyage sur-mesure en Namibie.