Notre mag

Comment choisir son safari au Botswana ?

Botswana / Safari 0
Vous avez très envie de partir faire un safari sur-mesure au Botswana, mais vous hésitez encore sur la durée et les régions à visiter ? Alors découvrez quelques conseils de nos experts pour concevoir ce beau projet, ce safari de vos rêves.

Expérience de safari sur-mesure au Botswana @Sous l'Acacia
Expérience de safari sur-mesure au Botswana @Sous l'Acacia

Le Botswana est une destination quasi-exclusivement tournée vers le safari, parfois sur-mesure pour coller aux envies des voyageurs. Qualifiée de « miracle africain », le delta de l'Okavango est le symbole de la richesse du pays avec plus de 200 000 animaux : 444 espèces d'oiseaux, 122 de mammifères, 71 sortes de poissons et 64 de reptiles, la faune du delta est un véritable trésor national. Alors évidemment, le Botswana est la destination idéale pour les amoureux des grands espaces. Le désert, la savane et les marais salants n'attendent plus que les explorateurs africains ! Et la richesse inouïe de sa faune est loin de laisser indifférent. Mais plusieurs éléments restent importants à considérer : la saison du voyage, le niveau de remplissage du delta, le climat ou la région que vous souhaitez visiter... Retrouvez toutes les informations pour réfléchir à votre prochain safari sur-mesure au Botswana !


La bonne saison pour un safari sur-mesure au Botswana


Safari en bateau au Botswana @Sous l'Acacia
Safari en bateau au Botswana @Sous l'Acacia

Évidemment, pour profiter au mieux d'un safari sur-mesure, il est préférable d'éviter la pluie, les chaleurs suffocantes ou le froid glacial d'Afrique australe. Alors, faisons le point sur les particularités météorologiques du Botswana :
  • De Mars à Avril : la végétation est luxuriante après les pluies d’été et les températures sont modérées (25-35°C le jour et 10-20°C la nuit).
  • Avril-Mai : les eaux d'Angola arrivent et le niveau d'eau du delta de l'Okavango remonte fortement, les pluies sont très rares et les températures toujours assez douces (20-30°C le jour et 8-12°C la nuit).
  • De Juin à Août : la végétation est à nouveau luxuriante grâce à l'abondance d'eau dans le delta, les températures restent agréables le jour (20 - 25°C) et fraîches, voire froides, la nuit (3 - 5°C, parfois même des températures négatives).
  • De Septembre à Octobre : la fin de l'hiver est là, le climat est comparable au printemps dans l’hémisphère nord, les températures remontent (30-40°C le jour et 15-25°C la nuit) et le niveau de l’eau dans le delta de l'Okavango commence inévitablement à baisser.
  • De Novembre à Février : la saison des pluies débute généralement fin novembre. Les pluies peuvent durer une, deux heures, une journée entière et s'arrêter quelques jours avant de reprendre. Les températures sont chaudes (35-45°C le jour et  20-25°C la nuit).


Au rythme de l'eau dans le delta de l'Okavango


Survol du delta de l'Okavango au Botswana @Sous l'Acacia
Survol du delta de l'Okavango au Botswana @Sous l'Acacia

Quand partir pour un safari ?

Le delta de l'Okavango, alimenté par le fleuve du même nom, est accessible toute l'année pour un safari. Venue des montagnes d'Angola, l'eau tombée en septembre sur le plateau du Benguela n'arrive dans le delta qu'en Avril suivant ! À ce moment, il commence à se remplir et se répand largement pour aller se perdre dans les sables du désert du Kalahari. L'Okavango n'arrive à son maximum que fin juillet avant de commencer sa décrue, plus ou moins longue en fonction du niveau d'eau.

Le delta de l'Okavango est une destination idéale pour un safari sur-mesure au Botswana
Le delta de l'Okavango est une destination idéale pour un safari sur-mesure au Botswana

Pour profiter au mieux, il est préférable d'envisager son safari dès le mois de Mai, durant la saison intermédiaire pendant que l'herbe est encore verdoyante, jusqu'aux mois d'Octobre et Novembre, lorsque l'atmosphère commence à se charger et annonce l'arrivée imminente de la saison des pluies. Mais la période la plus favorable pour un safari sur-mesure reste l'hiver austral, s'étendant de Juin à Septembre. Durant ces 4 mois, le risque de pluie est quasi inexistant, le ciel est bleu et les températures sont fraîches du coucher au lever du soleil.


À la rencontre d'une faune luxuriante

Qu'il y ait de l'eau ou pas dans le delta de l'Okavango, la faune est abondante, variée et les voyageurs ont toujours la chance d'observer de nombreuses espèces au cours de leur safari. D'Octobre à Novembre, les animaux se rassemblent autour des points d'eau en cette période de fin de saison sèche au Botswana. Puis, dès le mois de Décembre, l'arrivée de la pluie reverdit la végétation et éparpille la faune, gage de belles observations marquées par les naissances des antilopes.

La faune est abondante dans le delta de l'Okavango @Sous l'Acacia
La faune est abondante dans le delta de l'Okavango @Sous l'Acacia

Une fois l'eau arrivée massivement dans le delta, de Juin à Août, les animaux se rassemblent en troupeaux sur les îles entre les chenaux. Mais toute l'année, des étangs et bras de rivières perdurent, alimentés par la pluviosité locale, au plus grand plaisir de la faune et des aventuriers de l'Okavango.

 

Avec les éléphants dans le parc national de Chobe


Safari dans le parc national de Chobe au Botswana @Sous l'Acacia
Safari dans le parc national de Chobe au Botswana @Sous l'Acacia

Situé au nord du Botswana, ce parc est le troisième parc le plus étendu de ce magnifique pays d'Afrique australe. Il tient son nom de la rivière Chobe servant de délimitation au nord du parc, et de frontière naturelle avec la Namibie. Dans cette région du nord du Botswana, le parc national de Chobe est constitué de deux célèbres zones connues sous les noms de Savuti et de Linyanti. Cet endroit du monde est particulièrement célèbre pour son impressionnante concentration d'éléphants puisque 50 000 « éléphants Kalahari », soit la plus imposante des espèces, a été recensé. Le parc s'arrête plus au sud pour laisser place à la tout aussi célèbre réserve de Moremi.


Chobe Linyanti

Entre le Botswana et la Namibie se trouve la rivière Linyanti. Ici, de nombreux petits cours d'eau débouchent sur des prairies humides et un arrière-pays plus sec et boisé. La réserve naturelle abrite une faune riche de différentes espéces : des oiseaux, lions, guépards, léopards, hyènes ou encore servals.

Rencontre dans le Lynianti lors d'un safari au Botswana @Sous l'Acacia
Rencontre dans le Lynianti lors d'un safari au Botswana @Sous l'Acacia

L'hiver, les éléphants se concentrent dans les rivières et trous d'eau, les zèbres sont de passage avant de se rendre dans le Savuti tandis que de nombreuses espèces d'antilopes élisent domicile dans le Linyanti.


Chobe Savuti

Le Savuti, couvrant environ 5 000 km² au sud-ouest du parc national de Chobe, est caractérisé par un sol sableux, quasi-désertique accompagné d'un soleil brûlant. Pourtant très proche du Linyanti, voir même du delta de l'Okavango, les paysages sont totalement différents et étrangement secs. Girafes, éléphants, zèbres, impalas et koudous attirent de nombreux prédateurs tel que des lions, hyènes, guépards ou chacals.

Les oiseaux à observer pendant un safari sont nombreux à Savuti @Sous l'Acacia
Les oiseaux à observer pendant un safari sont nombreux à Savuti @Sous l'Acacia

Les amateurs d'oiseaux, quant à eux, trouveront également leur compte. À la saison des pluies, de Novembre à Avril, les animaux fuient les températures élevées pour partir du Linyanti vers le Savuti, avant de repartir vers le nord. Puis lors de la saison sèche, les cours d'eau laissent place à de simples trous d'eau attirant de nombreux éléphants et prédateurs.


Le nord du parc national de Chobe

Plus communément appelé « Chobe », ce parc porte lui aussi le nom d'une rivière formant une frontière naturelle avec la Namibie. Alors forcément, à Chobe, la grande partie des safaris se font sur les berges de la rivière. Les animaux font à tour de rôle des aller et retour entre le bush ou la forêt et la rivière à toute heure de la journée. Et les rives, plus ou moins dégagées, promettent de belles observations !

Safari en bateau à Chobe au Botswana @Sous l'Acacia
Safari en bateau à Chobe au Botswana @Sous l'Acacia

On retrouve là aussi toute la grande faune africaine, en grands troupeaux (buffles, éléphants, girafes, etc.) accompagnée de nombreux prédateurs. Et qui dit rivière dit également safari en bateau, pouvant aller de 2 à 4 heures, ou des séjours de 3 ou 4 nuits sur des bateaux à fond plat très confortables pour aborder les animaux de Chobe d'un autre angle et vivre une expérience complémentaire intéressante.


En safari dans les autres parcs du Botswana


Le Botswana ne se réduit pas au delta de l'Okavango et au parc national de Chobe, le pays regorge d'autres merveilles, d'autres trésors naturels et de paysages à découvrir lors d'un safari. Les parcs et réserves se succèdent mais ne se ressemblent pas, et chacun d'eux possède sa propre singularité. Il ne reste alors plus qu'aux voyageurs à faire leur choix en fonction de leurs envies pour créer un safari sur-mesure inoubliable au Botswana.

Moremi

À l'est de l'Okavango, la réserve de Moremi est la porte d'entrée du delta. Ses 4 000 km² de marécages, d'îles et de plaines inondées bordées de papyrus, de forêts d'acacias et de Mopane, en font l'une des réserves les plus attrayantes du pays et d'Afrique australe puisque la faune y est très abondante en permanence. À Moremi, il est tout à fait possible de se rendre dans l'est de la réserve en véhicule de safari mais, il faudra absolument prendre un petit vol taxi pour rejoindre l'un des nombreux camps qui proposent des séjours inoubliables au cœur du delta, que ce soit sur Chief Island ou des morceaux de terre plus petits où les explorateurs africains bénéficient de conditions d'observation extraordinaires.

Rencontre avec un cobe de lechwe lors d'un safari à Moremi au Botswana @Sous l'Acacia
Rencontre avec un cobe de lechwe lors d'un safari à Moremi au Botswana @Sous l'Acacia

Lors des safaris, les déplacements se font en véhicule, en bateau traditionnel appelé mokoro ou en bateau à moteur léger en aluminium. En plus de la présence de la grande faune africaine, on y observe des animaux adaptés au milieu semi-aquatique comme le timide sitatunga, l'hippotragues noir ou le cobe lechwes. Au fil des pistes de Moremi, il est également possible de croiser les rares wilddogs.


Kalahari Central

Terre légendaire, le désert du Kalahari est dans l'imaginaire du voyageur évocateur d'aventure. Recouvrant la majeure partie du Botswana, le Kalahari correspond au lieu où le delta de l'Okavango se perd après sa course folle en provenance d'Angola. Dans cet environnement en situation de sécheresse quasi-permanente, on retrouve les Bushmen, les plus anciens habitants d'Afrique australe. Dans les étendues de plaines ou de sable, parfois matérialisées en cordon de dunes orangées, se nichent une faune adaptée à cet habitat. Avec peu de point d'eau, l'observation de la faune est très différente de la région du delta. Toute la grande faune africaine, les éléphants, buffles, hippopotames et de nombreuses espèces d'antilopes manquent à l'appel. En revanche, d'autres espèces plus difficiles à apercevoir dans le nord sont observables.

Girafes dans le Kalahari au Botswana @Sous l'Acacia
Girafes dans le Kalahari au Botswana @Sous l'Acacia

Tôt le matin, il est aussi possible de croiser les rares hyènes brunes et caracals avant d'apercevoir des Bat-Eared fox ou encore un ou deux Honey Badger (ratel). Les oryx, springboks, zèbres, girafes ou autres gnous attirent de nombreux prédateurs. Le Kalahari est une terre de prédilection pour eux : les lions, guépards et léopards y sont plus facilement observables. Pour profiter des animaux, et notamment des prédateurs, qui restent volontiers aux alentours des points d'eau, privilégiez la région de « Deception Valley » pendant la saison sèche pour une expérience particulière de safari.


Makgadikgadi Pans

Au nord-est du Kalahari, les « pans », ces cuvettes salines de plusieurs kilomètres de diamètre, donnent à Makgadikgadi Pans un aspect surréaliste. Ils sont les vestiges d'un immense lac qui couvrait le nord du Botswana. À la saison sèche, le soleil se reflète avec éclat en créant mille mirages. Et c'est ici le territoire privilégié des suricates, ces petits animaux fascinants à côtoyer lors d'un safari ! Pendant et après la saison des pluies, de décembre à avril, le désert se laisse envahir de pousses vertes et de fleurs. Les pans de sel se transforment en miroir de la brousse et se remplissent alors d'eau, d’animaux herbivores venus se nourrir et de mammifères venus mettre bas. De nombreux oiseaux peuplent également Makgadikgadi Pans à cette période ainsi que les prédateurs qui suivent les herbivores dans les déplacements.

Un suricate dans les Makgadikgadi Pans au Botswana @Sous l'Acacia
Un suricate dans les Makgadikgadi Pans au Botswana @Sous l'Acacia

Ce spectacle dure jusqu’à fin mai, lorsque les troupeaux se séparent. Ce parc si particulier se visite donc presque toute l'année, d'une part pour son écosystème différent des parcs du nord du Botswana et pour ces paysages assez spectaculaire. Mais attention, pendant l'hiver australe la faune est moins présente du fait du manque d'eau. Certaines espèces peu visibles ailleurs, comme les charmants suricates, prennent le relais et sont alors très présentes. Les Makgadikgadi Pans sont donc intéressants du début de l'année au mois d'Avril, mais la connaissance du terrain et des pistes est primordiales pour circuler sans encombres, obligeant les voyageurs à organiser leur safari avec une agence.


Parc national de Nxai Pan

Tout comme les Makgadikgadi Pans, le Nxai Pan est composé en partie de lac asséchés. Le reste de ce parc du Botswana est couvert de savane et d'acacias où demeure de grands troupeaux de zèbres. C'est ici que l'antilope Gemsbok, également connu sous le nom d'oryx, se trouve, facilement reconnaissable grâce à son particulier masque facial. Au loin, les voyageurs peuvent apercevoir les célèbres « Baine's Baobab », ces baobabs impressionnants de part leur taille, immortalisés en 1862 par l'aventurier et artiste Thomas Baine.

Les paysages particuliers d'un safari à Nxai Pan au Botswana @Sous l'Acacia
Les paysages particuliers d'un safari à Nxai Pan au Botswana @Sous l'Acacia

Après la saison des pluies, les zèbres se déplacent suivis de la cohorte des prédateurs mais attention, un bourbier est vite arrivé lors d'un safari en voiture ! En hiver, de belles observations sont possibles grâce au point d'eau artificiel du parc et la beauté des paysages environnants, bien différents des autres parc du Botswana, offre un dépaysement total.


Tuli Tuli

À l'est du Botswana, à la frontière de l'Afrique du Sud et du Zimbabwe, le parc de Tuli Tuli abrite plusieurs réserves et quelques merveilles naturelles comme le Mur de Salomon, creusé dans la roche par une érosion préhistorique. La réserve de Tuli Block possède quant à elle  une faune et une flore très diversifiée mais encore bien préservée du tourisme. C'est un véritable repère ornithologique avec pas moins de 400 espèces différentes parées de milles couleurs, pour le grand plus plaisir des voyageurs en safari.

Safari dans le parc de Tuli Tuli au Botswana @Sous l'Acacia
Safari dans le parc de Tuli Tuli au Botswana @Sous l'Acacia

Au nord de Tuli Tuli, non loin de la frontière du désert de Kalahari, se trouve la réserve Mashatu, entre la rivière Limpopo et le Shashe. Célèbre pour son bush, la vie sauvage botswanaise s'y réunit en nombre, notamment les éléphants dont  une grande population est visible autour des points d'eau tandis que les prédateurs se reposent à l'ombre des arbres. Cette réserve est d'ailleurs surnommé « La terre des géants » en raison de l'affluence de pachiderme. Particularité de la région et des différentes réserves de Tuli Tuli, les safaris se font également de nuit, à la rencontre des animaux nocturnes difficiles à apercevoir en journée.


KgalagadiTransfontier Park 

Dans la continuité du désert du Kalahari se trouve KgalagadiTransfontier Park, un parc difficile à rejoindre à partir des grands axes du Botswana. Recouvert de dunes orangées, les safaris s'organisent sur les 2 pistes principales, dont l'une suit le cours asséché de la rivière Nossob.

Un éland du cap à KgalagadiTransfontier Park au Botswana @Sous l'Acacia
Un éland du cap à KgalagadiTransfontier Park au Botswana @Sous l'Acacia

La faune y est inévitablement similaire à celle du Kalahari avec des oryx, girafes, gnous, zèbres ou encore des élands du cap. Quant aux carnivores, ils ne manquent pas à l'appel et sont également très présents à KgalagadiTransfontier Park avec des autruches et autres Koudou.

Pour concevoir votre projet de safari sur-mesure, inspirez-vous de nos suggestions d'itinéraire à personnaliser au Botswana.